CasaPocket : Regard neuf sur la ville

C'est l'histoire d'une amitié, d'une passion partagée et d'une sérieuse envie de faire bouger les choses. C'est l'histoire de CasaPocket et ça se passe à Casablanca au Maroc.





Un dimanche matin de mai, 8h30, Boulevard Zerktouni, Casablanca. Alors que la ville joue les belles endormies et traîne au lit, un petit groupe de cyclistes écoute attentivement le briefing de sécurité. Dans quelques minutes, ils enfourcheront leurs vélos pour une balade urbaine de trois heures. Ils constituent une foule colorée d’adultes de tous âges et de toutes nationalités, Casablancais de naissance ou d’adoption, des adolescents, quelques enfants… tous réunis autour d’une même curiosité pour le patrimoine historique et architectural de la métropole marocaine, véritable ville-monde.

A leur tête, Mahja Nait-Barka et Samba Soumbounou, deux guides bénévoles passionnés qui depuis 4 ans, ont mis en place un planning de déambulations urbaines guidées à vélo. « CasaPocket, à l’origine, c’est une histoire de potes qui décident de combiner leur curiosité pour la ville et ses recoins et leur amour du vélo. On était 3 puis 5 puis 10, on est désormais 30 à chaque sortie, et on a démultiplié le nombre d’événements. » explique Samba, jeune Mauritanien installé à Casablanca depuis une dizaine d’années après avoir effectué ses études à l’Université de la ville.






CasaPocket : A new look at the city


This is the story of a friendship, a shared passion and a serious desire to make things happen.This is the story of CasaPocket and it takes place in Casablanca, Morocco.


A Sunday morning in May, 8.30 am, Boulevard Zerktouni, Casablanca. While the city plays the beautiful sleepyhead and hangs out in bed, a small group of cyclists listen attentively to the safety briefing. In a few minutes, they will hop on their bikes for a three-hour urban ride. They are a colourful crowd of adults of all ages and nationalities, Casablancans by birth or adoption, teenagers, some children... all gathered around the same curiosity for the historical and architectural heritage of the Moroccan metropolis, a true world city.

They are led by Mahja Nait-Barka and Samba Soumbounou, two passionate volunteer guides who, for the past four years, have set up a schedule of guided urban tours by bicycle. "CasaPocket was originally a story of friends who decided to combine their curiosity for the city and its corners with their love of cycling. First there were three of us, then five, then ten, and now there are 30 of us on each outing, and we have increased the number of events. We have increased the number of events", explains Samba, a young Mauritanian who has been living in Casablanca for ten years after studying at the city's university.




Rue Ibrahim Annakhai, residence ex officiers



Mi Casa(blanca) es tu Casa


Depuis la rentrée 2020 et le confinement qui avait tenu les Casablancais éloignés des attractions culturelles de la ville, CasaPocket a pris son envol. Un planning de visites guidées à vélo a été mis en place et ce sont autant d’occasions de découvrir ou redécouvrir les monuments, les quartiers et les anecdotes qui font de Casablanca une métropole aussi attachante. Mahja et Samba, accompagnés de Aziza Saghir et Badr El Merzouki, qui gèrent la communication, se décrivent comme un collectif « joyeux et jamais ennuyeux, intelligent mais pas intello, complice mais pas complaisant, parfois bavard et jamais ringard » qui a fait de Casablanca son terrain de jeu. Objectif de ce quatuor passionné de patrimoine, de culture(s), d’histoire(s) et de figures urbaines : développer de nouveaux regards sur cette métropole sauvage et attachante, dont le capital architectural et culturel est bien souvent sous-estimé .

Le collectif peut aujourd’hui se vanter d’avoir réalisé des dizaines de visites et d’avoir développé un portefeuille de circuits par thème (Parcs et Jardins, Casa Street Art, Casa Sportive, Casa fait son cinéma : lieux de tournage et de projection, Les Grands Ensembles, Sur les traces des hauts lieux de la Résistance, Casa ouvrière et industrielle…) par quartier (les Habous, l’Ancienne Médina, Hay Mohammadi et Roches Noires, le Centre-Ville, Bourgogne, Anfa et Aïn Diab…). Le Ramadan, il y a quelques mois, a donné lieu à un circuit inédit, a donné lieu à un circuit inédit empreint de spiritualité sur les plus belles mosquées, églises et synagogues de la ville.


My (white) House is your House



Since the start of the 2020 school year and the confinement that had kept Casablancans away from the city's cultural attractions, CasaPocket has taken off. A schedule of guided bike tours has been set up and these are all opportunities to discover or rediscover the monuments, neighbourhoods and anecdotes that make Casablanca such an engaging metropolis. Mahja and Samba, accompanied by Aziza Saghir and Badr El Merzouki, who manage the communication, describe themselves as a collective that is "joyful and never boring, intelligent but not intellectual, complicit but not complacent, sometimes talkative and never corny", which has made Casablanca its playground. The aim of this quartet, passionate about heritage, culture, history and urban figures, is to develop new ways of looking at this wild and endearing metropolis, whose architectural and cultural capital is often underestimated.






Favoriser la mobilité douce intelligente


Quartier des Habous années 20



Le public, plus nombreux chaque semaine, est conquis : « Avec les parcours de Mahja et Samba, ce n'est pas possible de ne pas être submergé dans les monuments et légendes de Casablanca. Chaque coin a une histoire. Chaque quartier a un esprit. Et le fait de les parcourir en vélo fait de ces balades des expériences multi-sensorielles qui reflètent ce beau chaos qu'on appelle Casablanca. » résume Loubna, participante fidèle des balades.

Preuve de son succès, le collectif CasaPocket a mené depuis novembre dernier « Ville à vélo », un programme de sorties en partenariat avec l’Institut Français de Casablanca qui souhaite mettre en lumière les initiatives positives en faveur de la mobilité douce. « On est content que CasaPocket s’inscrive dans le mouvement de promotion des modes de transport urbain plus respectueux de l’environnement. Les citoyens ont un rôle à jouer pour se réapproprier la rue dans une ville surpeuplée où la voiture est reine. Et on ne se contente pas de réduire notre empreinte carbone, on encourage aussi l’activité physique et toutes ses répercussions bénéfiques sur la santé. » explique Badr, coach Casablancais d’adoption et membre du collectif.






Passer à la vitesse supérieure



Rue Tata, Immeuble du Cinéma Lutétia, 1950



CasaPocket souhaite poursuivre son travail d’évangélisation sur la patrimoine architectural et culturel casablancais. Une page Instagram CasaPocket ainsi qu’un groupe Facebook CasaPotes ont vu le jour en mars et annoncent une série d’événements pour les prochaines semaines. En vélo ou à pied, les formats de balades seront adaptés aux différents publics : scolaires, Casablancais, Marocains de passage dans la métropole économique, touristes… Le collectif peut pour cela s’appuyer sur une communauté de dizaines de bénévoles qui s’improvisent guides touristiques pour faire découvrir leur quartier, entre monuments et anecdotes, de manière originale et sympathique.

Pour Aziza, designer qui gère la communication créative du collectif sur les réseaux sociaux, « c’était important d’imaginer une charte graphique colorée qui incarne les valeurs de CasaPocket : curiosité, passion, ouverture à l’autre, optimisme… Aujourd’hui, notre communauté grandit de jour en jour, il ne reste plus qu’à concrétiser notre action par la mise en place d’un site web et d’une application mobile multilingue. Nous y travaillons ! ». Mahja, franco-marocaine installée à Casablanca depuis 10 ans et quatrième fondatrice du collectif, ajoute « Oui, nous avons envie de faire grandir CasaPocket. Son histoire ne fait que commencer et nous avons plein d’idées. A terme, nous voulons développer un véritable écosystème de services et de contenus pour faire découvrir ou redécouvrir Casablanca au plus grand nombre. La possibilité de réserver des places pour participer à nos balades, mais aussi des contenus audio-guide à consommer en solo ou en famille, pour organiser ses propres circuits. Nous souhaitons aussi consolider toute l’information que nous avons accumulée sur Casa au fil des années : la présentation architecturale des monuments mais aussi une foule d’anecdotes sur les légendes, les icônes ou les anonymes qui éclairent l’histoire de cette ville. »

De passage prochainement à Casablanca ? Prenez part aux événements organisés par ce collectif attachant et intelligent, dont nous espérons qu’ils inspireront des initiatives similaires partout en Afrique.




Moving up a gear



CasaPocket wishes to continue its work of evangelising the architectural and cultural heritage of Casablanca. A CasaPocket Instagram page and a CasaPotes Facebook group were created in March and announce a series of events for the coming weeks. By bike or on foot, the formats of the walks will be adapted to different audiences: schoolchildren, Casablancans, Moroccans passing through the economic metropolis, tourists... To do this, the collective can rely on a community of dozens of volunteers who improvise themselves as tourist guides to help people discover their neighbourhood, between monuments and anecdotes, in an original and friendly way.

For Aziza, the designer who manages the collective's creative communication on social networks, "it was important to come up with a colourful graphic charter that embodies CasaPocket's values: curiosity, passion, openness to others, optimism... Today, our community is growing day by day, and all that's left to do is to put our action into practice by setting up a website and a multilingual mobile application. We are working on it! ". Mahja, a French-Moroccan woman who has lived in Casablanca for 10 years and is the fourth founder of the collective, adds "Yes, we want CasaPocket to grow. Its history has only just begun and we have lots of ideas. Eventually, we want to develop a real ecosystem of services and content to help as many people as possible discover or rediscover Casablanca. The possibility of reserving places to take part in our walks, but also audio-guide content to be consumed on your own or with your family, to organise your own tours. We also want to consolidate all the information we have accumulated on Casablanca over the years: the architectural presentation of the monuments but also a host of anecdotes on the legends, icons or anonymous people who shed light on the history of this city. "

Visiting Casablanca soon ? Take part in the events organised by this engaging and intelligent collective, which we hope will inspire similar initiatives throughout Africa.






MuseenMAG Official Contributors - Samba Soumbounou, Mauritania + Morocco



MuseenMAG Official Contributors - Mahja Nait Barka. Morocco





91 views0 comments